Keiki - 10 Pieces

Cat #: CHEAP666/021 Release date: 02/12/2013 Format: Digital

Cat #: CHEAP666/021
Release date: 02/12/2013
Format: Digital

Il ne battra sans doute jamais Frank Zappa mais le groupe keiki a déjà quelques disques derrière lui : trois albums et un EP. De cette discographie, seul le premier album n’est pas sorti sur Cheap Satanism Records et est aujourd’hui pratiquement épuisé. Pour fêter les 5 ans de sa sortie, il paraissait utile de le rendre à nouveau plus largement disponible via une distribution digitale en bonne et due forme.

En 2006, keiki se forme en tant que trio chant/guitare/basse agrémenté d’une boîte à rythme et d’un thérémin. Après quelques mois de composition et concerts, le groupe décide d’enregistrer son premier album. Celui-ci, contenant 10 titres, s’appellera tout simplement 10 Pieces. Produite dans un pur esprit DIY minimaliste, la pochette de l’album est agrémentée d’une bande de gaze et ne comporte que deux couleurs : noir et blanc. Au départ, la sortie est prévue sur le propre label du groupe Puppy Farm Records mais un des premiers exemplaires atterri dans les mains d’un petit label anglais, Glock Music. Celui-ci s’enthousiasme en propose de sortir l’album conjointement au Royaume-Uni. Malheureusement, la suite de l’histoire est moins glorieuse : peu après, Glock Music implose et une première série d’exemplaires de 10 Pieces flotte désormais dans les limbes quelque part en Angleterre... De son côté, keiki ne se décourage pas et vend la plupart des exemplaires du disque lors de ses concerts.

Après avoir produit les deux albums suivants du groupe (Waltham Holy Cross et Popcorn from the Grave), Cheap Satanism permet, via cette ressortie, de redécouvrir l’indie-électro-rock minimaliste, barrée, mélodique et vaguement pop de keiki à ses débuts. Les ingrédients de base de keiki - guitares tordues, chant féminin sans concession, textes surréels, thérémin excentrique, basse chantante, boîte à rythme à peu de frais... - ne manqueront de séduire les quelques initiés qui auront pu être en contact avec cet album naviguant à l’Ouest des courants dominants. Ainsi, il plut à Penny Rimbaud (Crass) et Vice magazine lui attribua un 7/10.

They will probably never outdo Frank Zappa, but the band Keiki has already released several records: 3 albums and one EP. Only one of these wasn't put out by Cheap Satanism Records and it has now almost sold out. To celebrate the record's 5th anniversary, it made sense to make it available to a wider audience through a digital release.

In 2006, Keiki sees the light as a trio: vocals, guitar, bass, with a drum machine and a theremin. Within months the band was recording its debut album, 10 Pieces. The sleeve, made in pure DIY style, was put together using a piece of gauze and two colours: black and white. Initially destined to be released on the trio's own Puppy Farm Records, the album fell into the hands of Glock Music, a small UK-based label. There were talks of a release in Great-Britain. Sadly, shortly after, Glock Music imploded and a first batch of 10 Pieces was hanging in limbo somewhere in England. Keiki kept the faith and sold most of its albums at gigs. 

Thanks to Cheap Satanism Records - who put out the band's subsequent albums Waltham Holy Cross and Popcorn from the Grave - people can now re-discover Keiki's minimalist, melodic, eccentric electro-rock and vaguely pop style of its early days. Their basic ingredients - twisted guitars, compromise-free female vocals, quirky lyrics, wild theremin, melodic bass lines, no frills drum machine - are bound to seduce those who like to colour outside the lines. Vice Magazine gave it a 7/10 rating and Penny Rimbaud from Crass became a fan.

6.66
Add To Cart